1 ou 2 associations ?

Réunion de Bibliosuisse le 7 novembre à Bienne


Les membres de la CLP et de BIS sont invités à discuter de l’avenir de leurs associations et à poser les jalons pour le futur. Les débats s’articuleront autour de la question suivante : faut-il conserver les deux associations ou est-il préférable de fusionner ?

La réunion Bibliosuisse du 7 novembre au Palais des Congrès de Bienne commencera par deux conférences d’introduction. Jacques Cordonier, ancien directeur de l’Ecole de bibliothécaires de Genève et de la Bibliothèque cantonale du Valais, actuellement chef du Service de la culture de l’Etat du Valais, s’exprimera en faveur d’une stratégie commune et de l’engagement des bibliothèques en Suisse. L’avocate Silvia Schaller, directrice de la société de conseil et gestion d’organisations B’VM Suisse, présentera ensuite les facteurs de réussite et les pierres d’achoppement que les associations rencontrent lorsqu’elles fusionnent. Les exposés seront traduits simultanément en allemand et en français.

Collaboration ou fusion ?

Les participants seront ensuite répartis dans des groupes, d’abord séparément selon l’association à laquelle ils appartiennent, puis au sein de groupes mixtes, pour décider s’ils sont favorables à une collaboration ou à une fusion. Les débats seront animés par les membres du groupe de travail Bibliosuisse, qui ont élaboré des bases à cet effet : deux modèles reproduits et le document écrit « 1 ou 2 », qui présente les avantages et les inconvénients de la collaboration et de la fusion.

Pecha Kucha Bibliosuisse (Hans Ulrich Locher / Katia Röthlin, YouTube)

Invitation
Programme du jour

Documents de travail:
Base Bibliosuisse
Finances
Formation continue
Communications

29.08.2016
29.08.2016
Catégorie : Groupes de travail, Activités BIS, Informations actuelles